La place clé de votre identité numérique dans votre recherche d’emploi

La place clé de votre identité numérique dans votre recherche d’emploi

Posté le 29/09/2020 dans Recherche d’emploi

Que vous soyez en poste ou en recherche d’emploi, vous devez absolument maîtriser votre identité numérique. Car, plus que jamais en période de crise, les recruteurs peuvent vous écarter à cause d’une empreinte numérique incontrôlée ou fantaisiste.

Candidats : vous êtes scrutés

Les réseaux sociaux ont complétement chamboulé l’écosystème professionnel. Il y a encore quinze ans, il était compliqué de trouver de l’information sur un candidat, sauf si ce dernier faisait la une des magazines professionnels ou s’il figurait parmi les happy few du vénérable Who‘s Who.

Aujourd’hui, tout a changé : vous êtes visible, lisible et traçable. Sauf, bien sûr, si vous vivez au fond d’une grotte en vous habillant avec des peaux de bêtes. En effet, vous avez accepté de donner aux réseaux sociaux les informations professionnelles et personnelles qu’ils vous réclament. Aussi, plus que jamais les recruteurs vous scrutent, vous décortiquent, vous analysent et vous jugent.

Selon les dernières études, entre 49% et 77% des recruteurs cherchent des informations en ligne sur les candidats qu’ils approchent. Et ce chiffre ne fait que progresser. Ainsi, un tiers des recruteurs confirme avoir déjà recruté un candidat après avoir effectué des recherches en ligne qui se sont avéré positives.

En revanche, ces recherches peuvent aussi porter préjudice au candidat. En effet, 35% des recruteurs interrogés avouent avoir écarté un candidat après avoir trouvé des informations négatives le concernant sur le web. Par exemple, des informations indiquant qu’il mentait sur son CV, un article de presse critique ou des informations liées à sa personnalité difficile.

Empreinte numérique, identité numérique et réputation numérique

Avant d’aller plus loin, il est bon de bien comprendre trois concepts distincts.

L’empreinte numérique se compose de l’ensemble des traces que vous laissez sur Internet, visible par tous. Cela peut être un commentaire sur LinkedIn, un message sur un forum, une réaction sur un blog d’actualité, un tweet, etc.

Toutes ces actions sur Internet, et plus particulièrement sur les médias sociaux, sont des petits cailloux laissés derrière vous. Et, au fil des jours, des semaines et des mois, l’ensemble de ces traces construisent votre empreinte numérique.

Votre identité numérique, c’est la démarche personnelle, volontaire et normalement maitrisée de votre présence numérique. Celle-ci se construit à partir des principaux médias sociaux : LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram, Viadeo (oui, cela existe encore) via vos profils. On y ajoute votre blog si vous en avez un.

L’identité numérique correspond à ce que vous désirez a priori montrer de vous sur Internet pour mettre votre positionnement, votre personnalité, vos actions et vos talents en valeur.

Quant à votre e-Réputation. Elle est l’image que les recruteurs se font de vous en recherchant des informations en tapant sur Google ou un autre moteur de recherche. De ce fait, votre réputation numérique dépend principalement de votre empreinte et de votre identité numérique.
Votre réputation numérique dépend également de ce que les autres disent sur vous sur Internet. Un commentaire négatif, une photo vous ridiculisant, un partage de commentaire, une attaque personnelle, etc. peuvent facilement ternir votre image auprès d’un recruteur.
Dans la mesure où votre réputation numérique est la façon dont un décideur vous perçoit via Internet, celle-ci doit, dans la mesure du possible, correspondre à l’image que vous souhaitez donner de vous.

Comment entretenir son identité numérique ?

Un des premiers réflexes à avoir pour bien maîtriser votre empreinte numérique consiste à bien configurer les paramètres de confidentialité de vos différents comptes sur les réseaux sociaux. La plupart des candidats ne le font pas et commettent en cela une erreur. Moralité : consacrez-y du temps, quitte à vous faire aider par un spécialiste.
Pour améliorer votre identité numérique, vous pouvez également utiliser différents outils. Certains permettent de surveiller ce qui se dit sur vous, tandis que d’autres permettent de supprimer vos données personnelles présentes sur le web.

Je vous recommande également de veiller à séparer votre sphère professionnelle de votre sphère personnelle. Par exemple, LinkedIn constitue clairement votre vitrine professionnelle alors que Facebook peut couvrir votre univers amical. Quoi qu’il en soit, accordez une attention toute particulière au contenu que vous publiez sur Internet. Evitez, par exemple, de parler de politique, de religion et d’argent. Et surtout évitez de critiquer tout et n’importe quoi. En effet, si vous apparaissez comme le serial râleur, vous ne donnerez pas envie de vous recruter.

En revanche, vous avez intérêt à mettre en avant les activités qui vous différencient des autres candidats. Comme la participation active à des conférences et/ou à des clubs de réflexion, vos performances sportives, votre engagement humanitaire, etc.

En résumé

Votre présence numérique doit être pensée comme une vitrine de vos savoir-faire, de votre savoir-être, de vos engagements, de vos passions et de vos motivations profondes.
Votre impact numérique doit constituer un accélérateur et un facilitateur de votre parcours professionnel.