Recrutement des futurs étudiants

Recrutement des futurs étudiants

Dans un contexte qui a rendu presque impossible l’organisation des rencontres avec les élèves et leurs familles (salons, portes ouvertes…), la mobilisation des équipes recrutement, des élèves des Bureaux du Recrutement et de l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs a permis d’enregistrer près de 2700 vœux ! En trois ans, le nombre de candidats a augmenté de près de 68%.
L’Icam recrute ses élèves comme une entreprise recrute ses collaborateurs, avec pour philosophie “choisir et être choisi”.

La situation sanitaire ne permettant pas la tenue des entretiens en présentiel, c’est donc à distance (en visio, ou par téléphone) que les candidates et candidats vont passer leurs deux entretiens d’admission.

L’enjeu consiste à déterminer si un candidat est en capacité de réussir à l’Icam, mais aussi s’il adhère à notre projet, à notre vision, car il doit pouvoir se l’approprier, faire son propre chemin. Notre approche n’est pas commerciale : elle repose sur une compréhension et une appréciation mutuelles de ces interlocuteurs que sont un candidat et sa future école.

En savoir plus sur le processus de recrutement

Réalisation SE (Service aux Entreprises) du mois : BIO-RAD

Réalisation SE (Service aux Entreprises) du mois : BIO-RAD

Entre l’entreprise Bio-Rad, spécialisée dans le diagnostic médical, et l’Icam, c’est une collaboration qui a débuté en 2020 avec pour objectif de permettre au site de Steenvoorde, situé au nord-ouest de Lille, de tendre vers une industrialisation forte. 8 élèves ingénieurs et chefs de projet à l’Icam et 26 collaborateurs Bio-Rad y ont été impliqués jusqu’à présent.

Les premiers échanges avec Bio-Rad datent de début 2020 lorsque le site de Steenvoorde sollicite l’Icam pour trouver un mode industriel et fiabiliser des processus. “Ce besoin de fiabilisation de processus venait principalement de la nécessité de mettre en place une maintenance préventive accrue”, commente Aurélien Laforge, Responsable de production chez Bio-Rad. Un chantier de premier ordre pour l’entreprise qui développe et commercialise des tests et des systèmes de diagnostics destinés au milieu médical.

A l’occasion d’une seconde mission qui a débuté en septembre 2020, une nouvelle équipe Icam a planché sur l’amélioration du taux de service du magasin de pièces détachées.

Aujourd’hui sur une 3ième période de MSI, depuis février dernier, 2 élèves ingénieurs finalisent le projet magasin jusqu’à sa mise en place. Une autre équipe travaille à l’étude et à la standardisation de l’un de processus de fabrication de l’entreprise.

“Nous sommes convaincus de la pertinence des partenariats école – entreprise. Au-delà d’un regard neuf et de l’apport de nouvelles idées, nous n’avons pas forcément toutes les expertises sur le site. Il est donc intéressant de bénéficier des nouveautés techniques sur lesquelles les jeunes étudient. “, conclut Aurélien Laforge.

Pour l’équipe Services Entreprises Icam, site de Lille
– Ingénieurs projet : Pauline DUMORTIER (121 ILI), Aurélien GAGNON (121 ILI), Florent LARIVIERE (121 ALI) Henri TRIENTZ (121 ALI)
– Chef de projet : Dominique LAFFICHER
– Chargé d’affaires : Julien MANGEZ

Contact : entreprises@icam.fr

Un bateau autonome ramasseur de déchets en Bretagne

Un bateau autonome ramasseur de déchets en Bretagne

En 4e année du cycle ingénieur par apprentissage, les élèves doivent mener un projet pluridisciplinaire, permettant d’intégrer toutes les facettes du métier d’ingénieur, tant dans ses aspects techniques que managériaux.

Cette année, le projet prend une nouvelle dimension avec la conception et la réalisation d’un bateau “ramasseur de déchets autonome” capable de collecter les déchets dans le Golfe du Morbihan (Photo : maquette réalisée par Guillaume Le Verge, enseignant à l’initiative du projet).

Le projet permet des collaborations intéressantes comme avec l’association TheSeaCleaners, fondée par Yvan Bourgnon.

Forte amélioration de l’emploi pour nos jeunes diplômés

Forte amélioration de l’emploi pour nos jeunes diplômés

Plus de 50% des diplômés de la promotion 2020 y ont répondu : entre décembre 2020 et avril 2021, le nombre de personnes en recherche d’emploi est passé de 127 à 48. Le nombre d’étudiants qui poursuivant leurs études (3ème cycle) a quant à lui diminué de 13% en passant de 60 à 43.

Consulter le détail des résultats par site/parcours

Les groupes de travail mis en place par l’Association Icam Alumni et les écoles ont rassemblé une soixantaine de jeunes diplômés au sein de six sites (Toulouse, Nantes, Vannes, La Roche-sur-Yon, Lille et Paris Sénart). Les derniers participants ont trouvé un emploi récemment.

Ces derniers ont été l’occasion pour les jeunes diplômés d’échanger leurs offres, de partager leur vécu concernant leurs recherches et leurs difficultés mais aussi la joie d’avoir retrouvé un emploi !

Les rencontres ont été animées par Jean-Pierre Pauwels (Directeur du site de Vannes), Eric Siraudeau (84 ILI et Vice-Président Ouest) Louis de Montety (81 ILI et Vice-Président Province Sud), Philippe Dumortier (70 ILI et Vice-Président IDF/Centre & Relations site Sénart) et Bruno Vannieuwenhuyse (74 ILI et Président de l’Association).

Cédric Lagarde (120 ITO) partage son témoignage

Cédric Lagarde (120 ITO) partage son témoignage

Après plusieurs échecs, l’Association Icam alumni a proposé de réaliser des échanges afin de nous accompagner par groupe dans nos recherches d’emploi. Comme toute aide est précieuse, j’ai évidemment accepté.

Mi-janvier, nous avons formé un groupe de 7 personnes accompagnées par Louis de Montety. Il nous a apporté son expérience ainsi que des conseils pour valoriser nos entretiens en s’appuyant sur notre formation Icam.

Nous nous rejoignons une fois toutes les deux semaines pour échanger sur les entretiens de chacun, les avancées, le moral … Nous résonnions également sur ces expériences afin d’enrichir notre présentation. L’idée n’était pas de trouver au plus vite un travail, mais de nous donner des solutions clés en main pour être embauchés dans un métier qui nous anime.

Nous avons travaillé sur divers axes d’amélioration. Par exemple, une présentation face à un recruteur : nous allons décrire nos compétences techniques et il est important de parler de nos soft skills, valorisées par notre formation Icam.

Cette formation généraliste nous a conduits à développer notre adaptabilité dans des défis de différents domaines et notre ouverture d’esprit via le projet d’action sociale ou l’expériment. Ces derniers nous incitent à sortir de notre zone de confort, s’impliquer dans la vie active de l’Icam, apprendre à avoir un regard critique sur nos expériences passées via la PDD, et il faut justement mettre l’accent dessus puisqu’elles nous rendent uniques !

Les ingénieurs Icam sont présents dans divers secteurs d’activités et sont appréciés par leurs soft skills, il est donc judicieux d’utiliser notre réseau pour maximiser nos chances de trouver le job qui nous correspond.

À ce titre, nous avons obtenu deux témoignages de Thibault Vorreux (108 ITO) et Jérémy Pereira (115 ITO) qui ont accepté de nous accompagner sur quelques échanges pour nous conseiller, nous guider sur les domaines d’activités qui recrutent en temps de crise, les mots à dire en entretien…

Ils ont également fait passer des CV : il ne faut pas hésiter à activer son réseau Icam, pas forcément pour demander de passer une candidature mais pour s’intéresser à un métier et ne pas rester fixé sur ses « à priori », surtout en début de carrière.

Le réseau permet à la fois de faire des rencontres, de partager les expériences et également de multiplier les opportunités professionnelles. Rares sont les Icam qui ne vont pas vous répondre. À partir du moment où j’ai activé mon réseau, j’ai eu une croissance du nombre d’entretiens. Du fait de mon expérience, il ne faut jamais refuser un entretien, même s’il n’est pas dans votre domaine d’activité. L’ouverture à d’autres cibles peut vous faire découvrir un métier qui vous intéresse.

Aujourd’hui, les 7 personnes du groupe sont embauchées dans divers domaines d’activités : cet atelier a clairement été une motivation durant cette période. Au-delà des conseils, le fait de se retrouver toutes les 2 semaines nous a donné des objectifs d’avancée dans notre recherche d’emploi.

Rencontre Icam Multi-sites

Rencontre Icam Multi-sites

Au programme :

– Luc Julia (Cofondateur du SIRI)

– Lucien Castex (Commission des droits de l’Homme)

– Alexia Audevart (Révolution de l’apprentissage)

– Martin Cyrot (Total Digital Factory).

La table ronde qui suivra les conférences sera animée par Valérie Ravinet, journaliste et spécialiste de l’IA.

Les alumni sont invités à nous rejoindre dans les Écoles ou au sein de leurs délégations régionales. A ce jour, ces dernières seront plus d’une vingtaine à se joindre à cet évènement. Nous espérons que celles du Nord/Est et de l’Ile-de-France/Centre en feront partie.

Informations et inscriptions

Année ignatienne 2021-2022

Année ignatienne 2021-2022

A travers le monde, cette année célébrera :

– le 500ème anniversaire de la blessure d’Ignace de Loyola. Blessé par un boulet de canon pendant la bataille de Pampelune le 20 mai 1521, il commence un chemin de conversion lors de sa convalescence et entre dans une vie nouvelle avec le Christ

– le 400ème anniversaire de la canonisation de saint Ignace de Loyola et de saint François Xavier, le 12 mars 1622.

Vivre une fraternité missionnaire

De multiples événements rythmeront cette année ignatienne dans le monde. Pour la France, la Belgique francophone et le Luxembourg, le temps fort aura lieu à la Toussaint 2021 : 8 000 personnes sont attendues à Marseille pour le rassemblement « Au large, avec Ignace ».

Religieuses et religieux des congrégations ignatiennes, membres de la Communauté de Vie Chrétienne (CVX), du Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants (MCC), du Chemin Neuf, du Mouvement Eucharistique des jeunes (MEJ), élèves des établissements scolaires jésuites, des Icam (étudiants, collaborateurs et diplômés)… tous sont invités à aller au large, à la découverte des signes de fraternité dans notre monde bouleversé.

Dans la cité phocéenne, ville cosmopolite et ouverte sur le monde, ils iront à la rencontre des acteurs de terrain, œuvrant pour la justice, le dialogue interreligieux, l’accueil des réfugiés, la lutte contre la misère, l’apprentissage de la fraternité… Ils expérimenteront la joie d’une « Église en sortie » : « une communauté de disciples missionnaires qui prennent l’initiative, s’impliquent, qui accompagnent, portent du fruit et fêtent » (La joie de l’Évangile, n° 24).

Ce rassemblement expérimente la « culture de la rencontre » sans laquelle il est impossible de construire une fraternité universelle. Il répond à l’appel lancé par le pape François : « Ce qui est bon, c’est de créer des processus de rencontre, des processus qui bâtissent un peuple capable d’accueillir les différences. Outillons nos enfants des armes du dialogue ! Enseignons-leur le bon combat de la rencontre ! » (Fratelli Tutti, 217).

*****

Samedi 30 octobre : déambulations en petites fraternités et temps fort sur le Vieux-Port en mémoire des réfugiés qui, traversant la Méditerranée pour vivre dignement, trouvent la mort.

Dimanche 31 : Congrès national CVX, Temps Icam, MCC, rassemblement de collégiens et lycéens, messes dominicales en paroisse, rencontres des acteurs de terrain et de l’Église locale.

Grand festival de la Famille ignatienne avec des propositions pour les familles. Découverte des quartiers de Marseille marqués par l’histoire de la Famille ignatienne.

Soirée de fête suivie de la Vigile de Toussaint, prière connectée diffusée sur internet.

Lundi 1er novembre : célébration de la Toussaint rassemblant l’ensemble des participants.

Le programme sera appelé à être adapté en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

*****

Infos sur : https://ignace2021.org ou www.jesuites.com

Inscrivez-vous au prochain Networking en ligne “Find Your Cofounder”

Inscrivez-vous au prochain Networking en ligne “Find Your Cofounder”

Si vous voulez entreprendre mais que vous n’avez pas d’idée, si la création d’entreprise ou la reprise vous intéresse, si vous voulez créer une entreprise mais pas tout seul(e), participez au prochain Networking en ligne organisé par « Find your cofounder” le mardi 4 mai de 18h à 21h.

Cliquez ICI obtenir les billets et indiquez ce code Icam Alumni qui vous permet de s’inscrire gratuitement : 1cam. L’événement aura lieu sur la plateforme hopin.to : vous pouvez d’ores et déjà créer votre profil.

Tous les types de profils sont bienvenus : CEO, CTO, commerciaux, operations, IA, experts…

INTERNATIONAL : Afterwork à  La Réunion – Mars 2021

INTERNATIONAL : Afterwork à La Réunion – Mars 2021

Un afterwork Icam a eu lieu dans l’Ile de la Réunion, le 04 mars, en fin d’après-midi. Etaient présents :

– Jean Boiffard (114 ITO)
– Julien Delabi (102 ITO)
– Henri Doisy (101 ILI)
– Dominique Gaudel (79 ILI)
– Laurent Le Houerou (105 INA)
– Jean-Claude Leblanc (68 ILI)
– Rémi Pastre (117 CTO)
– et l’organisateur: Jean-Baptiste Haentjens (106 INA)

Petite note complémentaire de la rédaction: selon l’annuaire, il y aurait 23 ou 24 Icam résidant dans l’île de la Réunion.

 
Rencontre Icam 2021

Rencontre Icam 2021

L’association Icam Alumni organise sa rencontre nationale le samedi 29 mai 2021 à partir de 8h45.

Plusieurs conférences et tables rondes rythmeront la matinée, autour du thème « Intelligence Artificielle, de la technique à l’éthique ». Parmi les intervenants :

– Luc Julia, co-créateur de SIRI, auteur du Livre « L’intelligence artificielle n’existe pas », VP Samsung en charge de l’innovation,
– Alexia Audevart, Data scientist, experte en machine learning,
– Lucien Castex, Secrétaire général de l’Internet Society France,
– Yann Ferguson, Enseignant-Chercheur en Sociologie à Icam site de Toulouse.

L’après-midi comprendra des temps d’échanges et de redécouvertes des campus Icam :

– visites des installations (laboratoires, ateliers, fablabs),
– projet pédagogique,
– vie étudiante,
– parcours de formations,
– ouverture sur l’international,
– recherche,
– réalisations du pôle services aux entreprises…

Le programme détaillé spécifique à chaque campus sera envoyé dans les prochaines semaines, mais vous pouvez déjà signaler votre intérêt pour être parmi les premiers à le recevoir, avec le formulaire d’inscription.

Cliquez ICI pour vous préinscrire et recevoir le programme détaillé.